Mon projet artistique “CubEs” et les principes de réussite



J’ai finalisé mon œuvre : créer un tableau à partir de 400 mini Rubik’s cubes. C’est un véritable projet “artistique” qui représente un nombre incalculable d’heures de travail.

A travers ce projet, j’ai appliqué les principes clés de réussite présentés ci-après.

Une vision précise de votre but

Dans mon cas, la vision était évidemment le photomontage du rendu final de mon tableau. Quel que soit votre but, il est important d’associer une image précise qui illustre votre vision.

Ayez un plan et des objectifs atteignables

Pour ce projet, j’avais un plan au sens propre : une grille géante de “Touché Coulé” pour positionner les bons cubes au bon endroit.

Mes objectifs étaient réalistes et variables en fonction de mes temps libres : réaliser une ligne entière ou assembler 10 cubes par session.

La persévérance

Dans tout ce que j’entreprends, la persévérance est sans aucun doute l’ingrédient ultime du succès. Le manque de persévérance aurait tué mon projet artistique en quelques semaines.

 A la base et à l’heure où j’écris cet article, je ne sais toujours pas finir entièrement un Rubik’s cube. Cela ne m’a pas empêché de croire en mon projet et d’apprendre à composer au moins une face de cube comme je le souhaitais en apprenant quelques techniques de base.

 Si vous y croyez, rien est impossible !

La patience face aux épreuves

Mon plus gros handicap dans la réalisation de cette œuvre n’était pas de reproduire une par une chaque face de Rubik’s cube : c’était la qualité médiocre des cubes.

 A la base, j’avais commandé un lot 500 mini cubes auprès d’un fournisseur étranger. J’ai découvert avec horreur que plus de 60% des cubes était sales, cassés ou mal collés. Il m’a fallu batailler et insister pour recevoir au final deux autres lots. L’aventure commençait mal avec plus de 1000 cubes à trier.

J’ai traîné ce lourd handicap  jusqu’au dernier cube assemblé. Pour vous donner un ordre d’idée, environ 40% des cubes retenus dans le tableau présentent des défauts sur les faces cachés.

 Savoir rebondir

Le projet est resté en stand by plusieurs mois car le handicap des mauvais cubes était devenu insupportable. Puis un jour, l’envie vous reprend et vous vous rappelez que votre vision initiale n’est pas satisfaite. Parfois, il faut savoir prendre du recul pour repartir de plus belle.

J’ai retrouvé ma motivation en suivant mes progrès sur le nombre de cubes restants.

Récompensez vos efforts et vos résultats

L’accomplissement et un grand sentiment de satisfaction ont été au rendez-vous du dernier cube collé. Je me suis en quelques sortes récompensé en réalisant cette vidéo. Je la visionne régulièrement pour me rappeler implicitement les principes clés de réussite.

Photo du résultat

tableau-rubiks-cube

Cliquez pour agrandir

4 commentaires pour “Mon projet artistique “CubEs” et les principes de réussite”

  1. étonnant mais pas surprenant de ta part ….
    félicitations

  2. Bravo !
    C’est super sympa le résultat …

  3. Bonjour, tres belle reussite! J’adore, clest vraiment tres chouette.

    J’aimerai pour le coup me lancer dans une aventure similaire, mais je n’arrive pas a « transposer » une image avec les couleurs qu’offre le Rubik’s Cubes :/ je me demandais si vous aviez usé d’une technique particulière pour faire cela ou si cela vous etait venu d’instinct?

    • Bonjour Gaetan, j’avais repéré ce tableau sur internet. J’avais aussi participé à une expo sur Paris avec plein de tableaux rubiks cubes. tout est un travail de patience 🙂

Répondre

Votre Mail n'est pas publié